Mariage en Israël

Mariage en Israël est là pour vous simplifier les démarches administratives.Un mariage en Israël ne se résume pas qu’à l’organisation de la soirée. L’aspect religieux de cet engagement est essentiel. Il vous faut connaître certaines étapes concernant la cérémonie religieuse.Voici quelques informations pour commencer à vous informer.N’oubliez pas que, le rôle de SabreProd est de vous guider et de vous aider dans l’organisation de votre mariage.Trois mois avant le mariage, les futurs mariés devront rencontrer le rabbin de la rabanout (ou consistoire).Un dossier de mariage sera établi. Il faudra fournir certains documents pour définir si les futurs conjoints sont aptes à s’unir et procéder a la préparation du mariage selon les préceptes de la Torah.

Habituellement, des cours sont prévus. Ils portent sur les lois de pureté familiale, sur les lois générales régissant le couple. Ils donnent également des précieux conseils sur la vie de couple.

 

Les documents requis:

  • Actes de naissance et livrets de famille des futurs conjoints
  • Ketouba des parents respectifs
  • Passeports respectifs
  • Certificat de célibat ou Guet
      Parcourez nos liens de

conseils pratiques

Henné en Israel

Qu’est ce que Le Henné?La cérémonie du Henné doit avoir lieu la nuit précédant la nuit de noces.
Le henné a pour but d’embellir la mariée avant sa nuit de noces.Avant la cérémonie, la mère de la mariée fait appel à une femme « nekkacha » qui prépare le henné réservé pour la cérémonie… les feuilles du henné (plante) sont d’abord moulues et tamisées, on les mélange avec un peu d’essence d’eucalyptus et d’eau de fleurs d’orangers afin d’en obtenir une pâte lisse.

Cette cérémonie du henné dure un après-midi où se réunissent les femmes (tantes, cousines et amies proches de la mariée). La femme appelée «nekkacha » applique le henné sur les mains et quelques fois même sur les pieds de la mariée selon la volonté de cette dernière. La «nekkacha» doit faire en sorte que les mains de la mariée soient les mieux décorées de toutes les femmes de l’assistance.

Avant, on appliquait le henné avec un bâton de bois de santal mais aujourd’hui, pour aller plus vite on utilise une seringue sans aiguille. Une fois le henné appliqué, on attend que l’application sèche et il est conseillé de ne pas le laver avec de l’eau mais plutôt de le retirer délicatement avec du coton pour que la couleur se développe mieux. L’application du henné n’est ni douloureuse ni éternelle. Elle disparaît au bout de quelques jours, au fur et à mesure des lavages.

Mikves en Israel

Le Mikvé est un élément symbolique du mariage où la femme se trempe avant la cérémonie religieuse dans un bain purificateur.Mais il ne s’agit pas uniquement d’un moment religieux, il s’agit aussi et surtout d’un moment intime à partager avec les très proches de la future mariée.A la veille du mariage, le soir du Mikvé est un moment où les femmes de la famille se réunissent. Un restaurant, une soirée home sweet home avec un traiteur, un salon de beauté? Vous avez l’embarras du choix en Israël pour préparer ce jour important dans la vie d’une femme juive.
La cérémonie du Mikvé
L’immersion dans le Mikvé est le moment le plus important du processus de Taharat HaMichpa’ha. C’est un moment très particulier pour la femme qui a suivi tout le processus requis par cette mitsva et qui s’est préparée pour ce moment important.

Cependant, la femme peut parfois se sentir sous pression ou angoissée par rapport à ce rite ou pour toute autre raison. Il faut donc qu’elle se détende et qu’elle réfléchisse pendant quelques instants à l’importance de l’immersion ; elle doit se plonger sans précipitation dans les eaux du Mikvé.

Après s’être trempée une fois, la femme se tient debout dans le Mikvé et récite la bénédiction requise pour le rituel de purification, puis selon la coutume la plus répandue, elle se plonge encore deux fois dans l’eau. De nombreuses femmes profitent de ce moment favorable pour faire des prières personnelles et pour s’adresser à Dieu.

La liste des Mikves en Israël

SabreProd est avec vous pour gérer l’organisation de cette étape essentielle du mariage juif.

Barmitsva en Israël

La barmitsva est la cérémonie juive qui célèbre la majorité de l’enfant qui passe à l’âge adulte. A cette occasion, une cérémonie religieuse est organisée ainsi qu’une fête en l’honneur du jeune homme.Il est d’usage de préparer cet événement car il s’agit du jour où l’enfant monte à la Torah et où la mise « officielle » des Téfilines se fait. Un moment de joie et de bonheur que vous souhaitez partager avec vos proches.Massada, le Kotel, une synagogue antique ou encore les lieux archéologiques sont des lieux idéals pour fêter la majorité religieuse de l’enfant.Cette cérémonie est généralement suivie d’un Kidouch et d’une collation. Le Kotel est, par définition, le lieu qui se prête le plus à la barmitsva. Elle est toujours empreinte d’une grande émotion.

Bar Mitzvah (barmitsva ou barmitzva )est une expression araméenne qui signifie littéralement qu’une personne juive doit faire à 13 ans « fils du commandement ».

Bar signifie « fils » et Mitsvah, traduit habituellement par « bonne action », signifie « commandement ». Cela correspond donc à l’acceptation des commandements du garçon envers Dieu.

La manière de célébrer la Bar Mitzvah que l’on observe de nos jours ne s’est développée qu’au Moyen Age. Elle n’existait pas aux temps bibliques ou talmudiques.
Pour les garçons, la Bar Mitsva représente le moment où il compte comme une personne à part entière dans la constitution d’un miniane (dix hommes) permettant un office collectif, où il porte les accessoires de prière, Talit (châle de prière) et Tefillin (phylactères).

La tradition veut que ces « premières » fassent l’objet d’offices particuliers où le jeune garçon remplacera le chantre (Baal Tefilah) ou le rabbin (Rav) qui mène habituellement l’office à la synagogue. Suivant ses capacités, il pourra conduire la totalité de l’office ou, au minimum, lire dans la Torah le passage affecté à la semaine de sa majorité.

Batmitsva en Israël

La majorité religieuse pour une fille est à 12 ans. Jusqu’à lors, cette cérémonie qui ne se caractérise pas par une démonstration publique, se déroulait dans le cadre intime de la famille, mais ces dernières années, à l’instar des Bar mitsva, les célébrations de la Bat mitzva sortent du cadre familial pour se réaliser dans des salles de réceptions.Sarah Luisada est son équipe regorgent d’idées originales pour votre Bar Mitzvah. Des animations, des jeux ludiques ainsi des scénographies qui feront de ce jour, un jour unique pour le Bar Mitzva/ la Bat Mitzva.